Quelle est la décharge chez les hommes lors de l'excitation sexuelle?

lubrification chez les hommes pendant l'excitation qu'est-ce que c'est

La décharge de l'urètre, que les hommes remarquent lors de l'excitation sexuelle, est un phénomène physiologique normal. Il est fourni par la nature elle-même pour hydrater les muqueuses du pénis. Cependant, il est important de faire attention à la couleur de la décharge lors de l'érection. S'ils sont transparents, cela est considéré comme un indicateur de santé. Dans le cas d'un changement de couleur et de consistance et d'apparition de douleur dans ce cas, nous devons parler de changements pathologiques et de la présence d'infections.

L'état de santé du système génito-urinaire peut être jugé par les signes extérieurs de décharge. Le changement initial de leurs caractéristiques détermine le degré de processus pathologique qui se déroule dans le corps. Un homme est capable de déterminer lui-même tous les signes et de demander une aide médicale à temps.

Caractéristiques générales

Les allocations chez les hommes sont différentes et dépendent des caractéristiques individuelles. Pour certains, ils sont abondants et se produisent régulièrement, pour d'autres, ils sont rares ou pas du tout remarqués. Dans tous les cas, si un homme est en bonne santé, un liquide clair est libéré du pénis lorsqu'il est excité, ce qui est tout à fait normal et ne signe aucune anomalie.

Le nom médical d'une sécrétion érectile est urétrorhée. Le liquide qui émerge du canal urétral avant le début des rapports sexuels ou juste avant l'éjaculation est appelé pré-éjaculat. Ce mucus remplit la fonction nécessaire - il neutralise l'environnement acide dans le vagin, ce qui est nocif pour le sperme. Cela prépare l'environnement nécessaire à la fécondation de l'œuf.

Le pré-éjaculat contient du sperme actif, et même après une pénétration peu profonde, la fécondation de l'ovule peut se produire.

décharge naturelle chez l'homme lorsqu'il est excité

La sécrétion de liquide sécrétoire se produit non seulement avant les rapports sexuels, mais également le matin, ce qui est associé à une augmentation du niveau de testostérone - l'hormone sexuelle masculine. L'éjaculation spontanée, ou émission, survient le plus souvent chez les adolescents en grandissant et chez les hommes qui n'ont pas eu de relations sexuelles depuis longtemps.

Un léger écoulement transparent chez les hommes se produit pendant le mouvement de l'intestin. Ce phénomène est appelé prostatorrhée de défécation et se produit en raison de la forte tension des muscles abdominaux.

Sécrétions naturelles du corps:

  • smegma- un produit des glandes sébacées, produit en permanence, localisé sous la peau du prépuce. Il est lavé pendant les procédures d'hygiène, sinon son accumulation excessive devient un environnement favorable au développement de la microflore pathogène, ce qui provoque des processus inflammatoires;
  • sperme- se compose de spermatozoïdes produits par les glandes sexuelles. Commence à se démarquer lors de l'éjaculation lors de la libération sexuelle. L'éjaculat est blanc, visqueux et épais. L'absence d'éjaculation pendant les rapports sexuels ou, au contraire, l'écoulement spontané de sperme sans aucun effet indique des maladies des organes génito-urinaires.

Écoulement pathologique

Le système reproducteur masculin est un mécanisme complexe, dont une partie importante est la décharge lors de l'érection, qui à son tour est divisée en deux types: physiologique et pathologique. Si les premiers sont considérés comme la norme et que dans le même temps le patient n'a pas besoin d'intervention médicale, les seconds nécessitent une attention particulière et des mesures urgentes pour éviter des conséquences irréversibles.

Les allocations de nature pathologique sont d'origine infectieuse et non infectieuse. Les premiers sont divisés en ceux spécifiques, qui sont provoqués par les maladies sexuellement transmissibles (MST), et ceux non spécifiques, qui surviennent lorsqu'ils sont exposés à des micro-organismes et bactéries nocifs. Ceux-ci incluent la chlamydia, la candidose ureaplasma, l'herpès et d'autres.

Les causes non infectieuses comprennent les allergies, les traumatismes de la membrane muqueuse du canal urétral et le rétrécissement de l'uretère à la suite d'une exposition à des produits chimiques.

décharge pathologique chez l'homme lorsqu'il est excité

Un tel écoulement urétral apparaît à une fréquence constante et diffère des manières suivantes:

  • volume - beaucoup ou goutte à goutte;
  • manifestations externes - la couleur varie d'une nuance blanchâtre au jaune sale ou verdâtre; au lieu de transparence, ils deviennent troubles;
  • impuretés - stries de sang, taches purulentes, caillots de mucus;
  • consistance - liquéfiée ou, au contraire, trop épaisse;
  • odeur - putride ou aigre désagréable.

Selon l'état du système immunitaire masculin, les maladies existantes et le type d'agent infectieux, les sécrétions seront différentes, ce qui permet de déterminer leur nature.

Surbrillance blanche

La principale cause d'écoulement blanc chez l'homme est l'urétrite candidose, qui se caractérise par les symptômes suivants:

  1. odeur de levure aigre provenant de l'urètre;
  2. leucorrhée de consistance caillée, recouvrant la tête du pénis;
  3. douleur dans l'aine et le tronc génital, accompagnée de démangeaisons;
  4. décharge pendant la miction;
  5. irritation sous forme de taches rouges;
  6. rapports sexuels.

L'écoulement indiqué peut être observé dans la mycoplasmose, l'uréeplasmose et la prostatite chronique, caractérisées par une fausse envie d'aller aux toilettes, une vidange incomplète, accompagnée d'une sensation de brûlure, d'une diminution de la libido et de la puissance.

L'inflammation avancée de la prostate est le plus souvent la cause non seulement de troubles sexuels, mais aussi de l'incapacité d'avoir une progéniture.

Écoulement purulent

Ils sont constitués de mucus, de particules mortes de l'épithélium et de leucocytes, une teinte jaune ou jaune-verte est caractéristique, ce qui indique la présence de maladies:

  • gonorrhée- écoulement visqueux et nauséabond qui ne s'arrête pas tout au long de la journée, sensation de brûlure dans l'urètre après avoir uriné;
  • Trichomonase- au stade initial, elle se déroule sans symptômes significatifs, à l'exception de l'apparition d'un écoulement jaune. Au fur et à mesure que l'infection progresse, le mucus ressemblant à du pus provoque une inflammation de la région génitale.

Odeur caractéristique

L'écoulement nauséabond lors d'une érection est dû à une infection des organes génito-urinaires. Le non-respect des procédures d'hygiène ne doit pas être exclu. Smegma, en s'accumulant, devient un environnement favorable aux bactéries nocives. Leur reproduction rapide entraîne une inflammation de la tête de l'organe mâle et de la peau sous la bride, provoquant une odeur piquante.

Les mêmes manifestations sont observées chez les hommes souffrant de diabète sucré et de troubles métaboliques.

Repérage

Des traces de sang dans le sperme, qui est libéré sous forme de fils rouges, sont le signe d'une infection des organes pelviens. La quantité de décharge dépend de la durée de la maladie. Avec une longue période, la couche muqueuse s'effondre, exposant de petits capillaires qui, au moindre impact, commencent à saigner.

Il y a aussi d'autres raisons:

  • procédures médicales- prélèvement d'un frottis sur l'urètre, installation ou retrait d'un cathéter;
  • sable ou calculs rénaux- lorsqu'ils traversent l'urètre, il est endommagé, le sang se mélange à l'urine;
  • oncopathologie- des taches sanglantes apparaissent dans le cancer des testicules, des testicules et de la prostate.

Sur la base des signes externes de décharge, il est impossible de diagnostiquer avec précision. Si vous suspectez une pathologie, vous devez subir un examen, après quoi, en fonction des résultats obtenus, le spécialiste vous prescrira le traitement nécessaire. Il sera alors possible de préserver la santé des hommes et d'éviter des conséquences irréversibles.